Belle réussite du stage d’automne du MTT

La belle réussite de ce stage de trois jours (26 au 28 octobre) se mesure pour commencer par le nombre et la variété des stagiaires : 14 mardi après-midi, un ou deux de moins les autres jours, avec 4 joueurs débutants, 4 joueurs intermédiaires et 6 joueurs confirmés.

Une belle diversité également pour l’encadrement, avec deux entraineurs du MTT présents les 3 jours (« Lolo » et « JP« ), efficacement secondés le mardi par Charly (Baron, en contrat d’apprentissage au comité de l’Isère, que Diclane, Léo et Mathis connaissent bien car il entraine aussi pour le pôle Isère le mercredi après-midi à Voiron) et par Romain (Malbo, fils de « JP » et joueur (classé 18) à Oullins-Pierre-Bénite).
Un grand merci à vous quatre pour votre engagement pour votre sport et les jeunes qui le pratiquent, pour votre patience et votre bonne humeur. Merci au comité de l’Isère pour avoir permis la présence de Charly : la qualité des exercices qu’il a proposé et son calme pour les expliquer ont été unanimement appréciés.

Et enfin, et c’est le principal, une réussite pour la diversité des exercices proposés aux stagiaires : échauffement « sérieux » et parcours spécifique (une spécialité de « JP ») pour commencer, étirements pour terminer, et entre les deux, sans exhaustivité, un travail de différents schémas de jeu, de coups spécifiques (défense haute, défense coupée…), un accent mis sur le déplacement et les appuis, et bien sûr des mises en situation avec des matchs selon de nombreuses configurations.

Sans oublier bien entendu la bonne humeur, l’humour et l’énergie de tous ces jeunes joueurs, chacun à leur niveau : un d’entre eux a mesuré avec sa montre que chaque journée correspondait à environ 24.000 pas et 15 km, ce qui fait 72.000 pas et 45 kilomètres pour les trois jours du stage !
On termine avec une pensée pour Diclane, Léo et Mathis qui enchainent avec deux un jours de stage départemental du comité de l’Isère à Sassenage.

Et malheureusement, on range les raquettes jusqu’à début décembre minimum à cause du confinement décidé ce soir par le gouvernement pour lutter contre la deuxième vague de l’épidémie de Covid 19.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.